Tourisme 2017 - Très belle saison en Normandie

2017 a été une excellente saison pour le tourisme en Normandie avec une progression de +6,6% des fréquentations par rapport à l’année précédente. Une embellie qui touche tous les secteurs et en particulier le camping qui tire son épingle du jeu, notamment sur le littoral !

Une année touristique en hausse

Après 2016 qui avait été en demi-teinte, le retour des touristes a été remarqué en 2017 sur les terres normandes avec une fréquentation en hausse de 6,6% des nuitées.
Sur l’ensemble des 10,5 millions de nuitées vendues d’avril à septembre ce sont les hôtels qui en accueillent pratiquement la moitié avec 5 millions de nuitées. Mais le beau temps général et la forte fréquentation des touristes français a eu aussi un impact très positif sur le camping.
En effet, les campings normands affichent une progression de +8,2% de leur activité, ce qui est un record depuis près de 10 ans.

Le littoral favorisé

Ces progrès importants affectent essentiellement les infrastructures touristiques du littoral. En soi, ce n’est pas surprenant tant la Normandie peut offrir en matière de littoral mais ce phénomène a été boosté par un début de saison très clément au point de vue météo sur les côtes, et un cœur d’été assez chaud pour inciter les voyageurs à s’installer en bord de mer.
L’effet a été important sur tous les lieux marquants du tourisme normand et le succès a été au rendez-vous pour un nombre important d’hôtel, résidence et camping en baie du mont saint Michel par exemple, ou comme les infrastructures touristiques des côtes du débarquement qui, elles aussi, ont connu une embellie de fréquentation.

Le retour des étrangers

Même si l’essentiel du tourisme normand est d’origine française il faut se réjouir de la bonne progression de la fréquentation des étrangers. Ils ont cumulé 3,1 millions de nuitées et c’est un gros progrès par rapport à 2016 (2,8 millions) même si ce n’est pas encore le niveau record de 2014.
Ce sont les britanniques qui arrivent en tête des touristes étrangers et ils sont de plus en plus nombreux à choisir le littoral normand comme lieu de vacances et non pas comme une étape intermédiaire vers le sud de la France.