Le pass sanitaire est-il obligatoire pour accéder au camping ?

Le 13 juillet, Gabriel Attal a précisé que si le pass sanitaire ne serait pas obligatoire le 21 juillet pour accéder aux campings, il le serait pour aller au restaurant si celui-ci en possède un et pour participer aux activités de loisirs qui regroupent plus de 50 personnes.

Faut-il un pass sanitaire pour aller au camping ?

À partir du 21 juillet, le pass sanitaire sera obligatoire pour accéder aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour accéder aux campings en Normandie ?

Sur les campings, le pass sanitaire n’est pas exigé mais…

Lors d’une conférence de presse du 13 juillet, Gabriel Attal a indiqué que le pass sanitaire n'est pas exigé pour entrer dans les campings. Tout en précisant que celui-ci serait obligatoire, comme dans les autres restaurants, pour accéder à celui du camping si celui-ci en possède un ainsi que pour l'accès aux piscines et aux espaces de loisirs.

En résumé, le pass sanitaire n’est pas obligatoire pour entrer dans un camping ou plus généralement dans une résidence de tourisme mais, en revanche, il l’est pour accéder à toutes les activités de loisirs et de restauration du camping. Des précisions d’ordre technique devraient être fournies par le ministère du Tourisme dans les jours qui viennent. Ainsi, par exemple, la vente à emporter pourrait être autorisée pour les vacanciers qui ne disposeraient du sésame.

Les professionnels sont encore dans l’incertitude

Pour le moment, beaucoup d’incertitudes demeurent encore et la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air (FNHPA) attend les précisions qui devraient arriver rapidement du ministère du Tourisme concernant les piscines et les soirées proposées aux campeurs.

Les professionnels sont optimistes concernant les activités de plein air comme les piscines en extérieur qui ne devraient pas a priori nécessiter la présentation du pass sanitaire à l’entrée. Contrairement aux activités et aux piscines en intérieur qui pourraient, quant à elles, être réservées à ceux pouvant présenter le fameux sésame.

Face à ce constat, la profession tente d’imaginer des solutions afin de permettre aux vacanciers de pouvoir profiter pleinement de toutes les installations du site mais également pour assurer le chiffre d’affaires sur la fin de la saison en évitant les annulations en masse.

Ainsi, pour que leurs clients puissent accéder à l’ensemble des activités, les campings pourraient accueillir des centres de tests, voire des centres de vaccination, gérés par la Sécurité civile ou la Croix-Rouge.

Les campings qui étaient jusqu'alors exemptés du pass sanitaire ne sont pas les seuls à être confrontés à cette nouvelle obligation. En effet, les parcs d'attractions et de manière générale tous les établissements recevant plus de 50 personnes seront également concernés par cette obligation à partir du 21 juillet.

Les campings ont réussi à sauver la saison l’année passée grâce à la présence renforcée de la clientèle française qui a compensé la présence plus faible des étrangers avec des réservations de dernières minutes qui devenaient des réservations de dernières secondes. Ils espèrent ne pas être confrontés cette année à des annulations de dernières secondes pour la fin de la saison.

En savoir plus :
Le camping hors saison, le nouveau "must" ?
Les vacances en camping sont idéales pour les seniors
Granville : de nombreux de touristes français cet été

Array