Le quartier historique de Granville : une promenade dans la Haute Ville

Depuis la place du Casino, la rue des Juifs mène aux remparts. Par le pont-levis, on gagne la place Cambernon et en suivant la rue Notre-Dame, on découvre l’Église. La rue du Nord mène à la place de l'Isthme et l’escalier Nord ramène au point de départ.

Camper près de Granville et aller visiter la vieille ville afin de passer de bonnes vacances

Les remparts de la Haute Ville de Granville s’étendent sur une centaine de mètres de large et environ 450 mètres de long pour une promenade chargée d’histoire et de découverte. Le quartier historique de Granville est un endroit à visiter absolument lorsque vous venez camper près de Granville.

La rue des Juifs qui mène du casino à la Grand Porte

Pour faire l’ascension en douceur de ce rocher chargé d’histoire qui domine la mer en partant de la place du Casino, il faut suivre la rue des Juifs. Cet accès qu’empruntaient autrefois les charrettes monte doucement vers le pied des remparts et permet de découvrir au passage des antiquaires, des librairies, des galeries d'art et d’autres commerces qui ponctuent cette ascension agréable.

Les familles juives qui s’installèrent à cet endroit qui formera le premier faubourg de Granville donnèrent le nom de la rue. En haut de la rue des Juifs, en direction du sud, vous pourrez apercevoir la pointe de Carolles qui cache le Mont-Saint-Michel.

En 1439, le sénéchal anglais Sir Thomas de Scales décide d’y implanter une place forte qui servira de base de départ dans la conquête de la Normandie en achetant les terres au seigneur local Jean d'Argouges. Les Anglais commencent à creuser une tranchée de 7 mètres de large à l’endroit où se trouve actuellement le Casino pour transformer Granville en île à chaque marée haute.

En 1442, les chevaliers normands de Louis d'Estouteville, capitaine du Mont-Saint-Michel, boutent les Anglais hors de la place. Le roi Charles VII prend conscience de l'intérêt stratégique de cette place forte au début de la Guerre de Cent Ans. Il octroie armoiries et exemption d'impôts aux habitants par une charte de franchise en 1445.

De la charte de franchise de la Grand Porte à l’Église

Sur la petite place face au pont-levis, se trouve une plaque en mémoire de la "charte de franchise". Après avoir traversé le pont-levis, une rue pavée vous amènera au cœur de la Haute Ville jusqu’à la place Cambernon où une plaque commémore les Matignon qui ont gouverné Granville sur plusieurs générations.

L'histoire de Granville est liée aux Guerres de Vendée car à l'automne 1793, les armées royalistes font le siège de Granville dans le but de contrôler le port et de rallier les Anglais. Mais les Vendéens sont obligés de battre en retraite le 15 novembre sans avoir reçu le secours des Anglais.

En prenant la rue Notre-Dame et en contournant l'église par le sud, vous arriverez au pied de la Maison du Guet à l’allure médiévale. C’est en fait une maison privée datant du début du XXème siècle.

Les fondations de l'église datent de 1440 mais l'édifice dans sa forme actuelle n'a vu le jour que trois siècles plus tard. À l'intérieur, on découvre le déambulatoire et les magnifiques vitraux du maître verrier Jacques Le Chevallier datant de la seconde moitié du XXème siècle.

De la rue du Nord à la place de l'Isthme

En partant de l'église en direction du rempart nord, il faut suivre la rue du Nord et longer le rempart en profitant du point de vue sur les Îles Chausey les jours de beaux temps puis prendre la rue des Plâtriers pour atteindre l'angle de la rue Notre-Dame et de la rue du marché au Pain.

Vous vous trouvez alors devant l’ancien tribunal appelé le Théâtre de la Haute Ville. La place de l'Isthme située en haut de la rue Notre-Dame est séparée en deux par un fossé datant du XIXème siècle. La fameuse Tranchée aux Anglais est visible depuis la partie est de la place.

Pour finir le tour de la Haute Ville et revenir sur la place du Casino, il faut emprunter l'escalier côté nord repérable grâce à sa rampe blanche.

Array