Ode à la Manche au cœur de l'hiver !

La Manche en hiver, c’est une invitation à l’introspection et à la découverte de paysages grandioses battus par les embruns où les reflets irisés du soleil pâle à l’horizon baignent d’une clarté sombre les reliefs alentour et se reflètent dans le miroir du marais du Cotentin et du Bessin.

Aller à la mer en hiver est une bonne idée qui mènera à des vacances vivifiantes

Quel meilleur endroit pour venir admirer la mer en hiver que la presqu’île du Cotentin, cette bande de terre sauvage entourée par les eaux sombres de la Manche ? Quelle que soit la période de l’année, cette région est magnifique et idéale pour passer un moment agréable dans un camping dans la Manche en bord de mer.

Un paysage à couper le souffle

Cette bande de terre étroite entourée par la mer d’un noir éclatant se couvre d’une fine couche de givre où les reflets rasant du soleil bas sur l’horizon beigne d’une lumière irisée la campagne tranquille. Le silence n’est troublé que par les cris des oiseaux marins et le roulement des vagues plus fortes à cette saison.

Le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin transforme l’hiver en un immense miroir dans lequel se reflète le ciel pâle presque gris, inondant d’une lumière blafarde les quelques reliefs alentour. Les « marais blancs », tels que les habitants les nomment, donnent au paysage un aspect irréel, presque surnaturel, comme figé depuis des temps immémoriaux dans un écrin de verre au reflet polaire.

Si par chance la neige vient à se joindre au bal des éléments, le paysage devient encore plus magique. Rares sont les chanceux qui peuvent se vanter d’avoir vu la baie du mont Saint-Michel recouverte d’un long manteau blanc. Ce spectacle inoubliable nous plonge invariablement dans nos souvenirs d’enfance et les images de contrées magiques couvertes de neige des petits livres d’enfant nous submergent d’un flot d’émotions empreint de nostalgie.

On resterait des heures à contempler sans rien dire ces paysages d’une beauté à couper le souffle si le froid et les embruns n’étaient pas là pour nous rappeler de rentrer à la maison pour se réchauffer auprès d’un feu de cheminée. Tout en buvant un flip de la Cidrerie du Père Mahieu de Bricqueboscq où se mélange avec subtilité un cidre doux de l'année, des oranges macérées, du Calvados, de la cannelle, des clous de girofles et du sucre roux.

La manche en hiver comme une thérapie…

Ces émotions qui nous envahissent dans ces longs moments de contemplation ou de promenade sont la meilleure thérapie pour retrouver des émotions anciennes enfouies profondément sous les soucis du quotidien et les responsabilités qui parfois nous submergent.

Voir le Cap de la Hague en hiver, c’est voir « le bout du monde » et s’émerveiller en cheminant sur la route qui mène au port de Goury, baignée de lumières changeantes où alternent le bleu pâle presque gris du ciel et le blanc immaculé des nuages moutonneux posés çà et là sur l’horizon comme des paquets de coton.

Dans ces moments où l’on ne rencontre presque personne à part peut-être soi-même, le sentiment d’être privilégié et de profiter d’un spectacle naturel et grandiose rien que pour soi devient plus prégnant.

Le bruit de la mer, la lumière tremblotante du phare de Goury, les rochers gris, l’horizon à perte de vue, l’air vivifiant… le bonheur...

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.