Quelques conseils pour réussir son investissement dans un mobil-home

Très prisé par les vacanciers, le mobil-home peut s’avérer être un investissement fiscal intéressant dès lors qu’il comporte un minimum de confort et qu’il est installé dans un camping étoilé.

investir dans un mobil home, comment faire ?

Alors que les locations en mobil-home séduisent de plus en plus de vacanciers, un investissement dans ce type d’hébergement peut être une solution intéressante si l’on souhaite faire fructifier une partie de son épargne.

À la recherche d’un mobil-home dans la Manche ? Prenez contact avec les équipes du camping de Jullouville les Pins pour réserver votre séjour.

Opter pour un camping 3 ou 4 étoiles

Chaque année, on dénombre pas moins de 15.000 à 20.000 ventes de mobil-homes. Associant les commodités d’une petite maison classique et le dépaysement du camping, ce type d’hébergement séduit de nombreux particuliers à la recherche d’une alternative abordable à la résidence secondaire. Pour que cet investissement soit fructueux, il convient toutefois de respecter certaines règles.

Avant de se lancer dans l’achat d’un modèle, il est fortement recommandé de trouver un emplacement à louer dans un camping. Les places sont en effet très chères surtout dans les campings du littoral où on constate une pénurie d’emplacements. Sachez que le nombre d’étoiles du camping où vous installerez votre mobil-home aura un impact sur votre investissement locatif.

Si vous souhaitez générer des revenus, il est plus opportun de choisir un camping 3 ou 4 étoiles avec de nombreux services et des loisirs à proximité. Bien que la location de la parcelle soit plus chère, les revenus perçus de la location du mobil-home seront également plus élevés.

Soyez également vigilant quant au choix du camping. D’une manière générale, pour que l’investissement soit fructueux, il faut veiller à ce que le camping permette propose des dates d’ouverture suffisamment étendues, un bon niveau d’équipement et enfin que vous ne soyez pas obligés de changer de mobil-home régulièrement.

Une fiscalité intéressante

Considéré comme un bien mobilier (et non immobilier), sachez que le mobil-home n’est pas soumis au paiement de certaines taxes (taxe foncière et taxe d’habitation). Plusieurs cas sont possibles concernant l’impact fiscal de l’investissement locatif.

Si le propriétaire déclare les revenus locatifs sans statut particulier, cela a une incidence sur le montant de son impôt puisque celui-ci va être plus élevé. Si le propriétaire décide en revanche de recourir au statut L.M.N.P. (Loueur en Meublé Non Professionnel), l’impact fiscal sera sensiblement limité, et il pourra récupérer la TVA à hauteur de 20%.

En somme, il est possible de réaliser un bon investissement immobilier en choisissant un mobil-home d’occasion avec un certain niveau de confort et en le mettant en location dans un camping haut-de-gamme.

Pour en savoir plus:
Les questions à se poser avant d'acheter un mobil-home

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.