Le festival des Traversées Tatihou 2022 renoue avec la musique de ses origines

Profitez de votre séjour dans notre camping à Granville pour assister aux Traversées Tatihou

Votre séjour dans notre camping près de Granville sera l’occasion d’assister au festival des Traversées Tatihou du 11 au 16 août 2022 à Saint-Vaast-la-Hougue sur l’île du Val-de-Saire dans la Manche. Ce festival nous offre cette année un retour aux sources en proposant des musiques traditionnelles et celtiques.

Un retour aux musiques traditionnelles et celtiques

Les Traversées Tatihou se tiendront à Saint-Vaast-la-Hougue près de Cherbourg-en-Cotentin. Elles opèrent pour l’édition 2022 un véritable retour aux sources et renouent avec les musiques traditionnelles et celtiques après s’être aventuré pendant plusieurs années dans les méandres des musiques du monde. 

Les festivités s’ouvriront le 12 août sous le chapiteau de l’île avec le groupe irlandais Yes Vagabonds. Des artistes venus de Bretagne, d’Écosse, de Galice, d’Irlande, du Québec, de Pologne et de Suède prendront ensuite le relais au son des musiques traditionnelles aux accents celtiques qui ont fait le succès du festival à ses débuts.

Selon Laurence Loyer-Camebourg, la directrice du service culturel au département, ce retour aux bases musicales du festival correspond à une forte demande des festivaliers.

Pour l’édition 2022, le festival retrouvera toute sa dimension avec des concerts sur l’île dans le village érigé sur la marina de Saint-Vaast et dans les lieux emblématiques du patrimoine du Val-de-Saire après deux ans de vache maigre en raison de la pandémie.

Même si la durée de l’évènement cette année sera plus courte que les années précédentes, 33 groupes se produiront sur la période et 3 concerts auront lieu chaque jour. Les festivaliers auront ainsi un choix plus large au cours d’une même journée.

Les femmes seront également à l’honneur

La musique traditionnelle va envahir le Val-de-Saire et l’esprit musical qui animait les Traversées à l’origine refera surface sur la scène du chapiteau de l’île, au village de la marina ou dans les jardins, les églises et les châteaux de la région.

Les habitués du festival sont pressés de réserver leurs places, tout heureux de retrouver la musique originelle de Tatihou à travers les nombreux groupes Gallois ou du Québec présents. Et ce, même si les organisateurs n’ont pas encore totalement rompu avec les musiques du monde en invitant Ablaye Cissoko et Cyrille Brotto pour un concert de musique africaine le 13 août.

Les femmes seront également à l’honneur avec le groupe Qui vive qui propose de la musique à la fois traditionnelle et moderne.

Laurence Loyer-Camebourg se réjouit également du retour de la nuit de bal qui fera danser les festivaliers du 13 au 14 août avec quatre groupes dont un pour les intermèdes avec des maîtres à danser. 

Ce retour s’inscrit dans une tendance forte du retour aux bals traditionnels en Bretagne mais aussi en Poitou et en Occitanie.