L’hippodrome éphémère de Jullouville renoue avec les spectateurs

Notre camping dans la Manche vous présente l'hippodrome de Jullouville

La plage de sable de Jullouville abrite un hippodrome éphémère que parcourent les chevaux au gré des marées. Celui-ci renoue avec les spectateurs après un an d’absence, et ce pour le bonheur de tous ceux qui sont de passage dans notre camping en bord de mer en Normandie.

Jullouville abrite l’un des quatre derniers hippodromes marins d’Europe

Depuis 1886, date à laquelle se déroula la première course sur la plage de Jullouville, l’hippodrome marin propose des courses que seules les deux guerres mondiales et la crise sanitaire ont réussi à arrêter.

L'hippodrome marin, officiellement dans le circuit depuis 1910, fait partie des quatre derniers d’Europe qui sont d’ailleurs tous situés en Bretagne à :

  • Ploubalay-Lancieu et Plestin-les-Grèves dans les Côtes d'Armor,
  • À Plouescat dans le Finistère.

Pour les habitués, le mois de mai 2021 fut l'heure des retrouvailles et ils ont de nouveau pu admirer les magnifiques et formidables courses de Jullouville qui se déroulent directement sur la plage. Certains viennent pour jouer mais beaucoup sont là, avant tout, pour le plaisir du spectacle.

Claude Legrand, qui anime en tant que président la société des courses hippiques de Jullouville, organise depuis 28 ans cet événement annuel. La course se déroule une fois par an entre avril et juin lorsque le coefficient de marée est de 95 ou plus. En effet, la mer doit être basse à 16h30 pour commencer les courses à 14h30.

La course se déroule au gré des marées

Le soir précédant la course, des piquets sont plantés dans le sable pour servir de repères pour le lendemain. Ils délimitent pour le jour de la course les contours d’une piste de 400 mètres de long et de 35 mètres de large que laisse découvrir petit à petit la marée. Il faut s’adapter et savoir jouer avec les éléments, c’est aussi ce qui fait le charme de cette course pas comme les autres.

Quand la mer commence à se retirer, les organisateurs s’activent pendant une heure à une heure trente pour créer la piste qui disparaîtra dans quelques heures, balayée par la mer jusqu’à l'année prochaine.

Les spectateurs arrivent tôt mais savent que le départ de la course ne sera donné qu’en fonction du bon vouloir de la marée. Puis, lorsque les chevaux s’élancent enfin dans le fracas de leurs sabots sur la plage, ils adorent les regarder galoper sur le sable pour quelques minutes d’une ronde effrénée sur fond de mer sombre et de ciel gris.

Un spectacle unique et inoubliable…