Normandie : entre plages, dunes et falaises escarpées

Trouver un camping normandie en bord de mer

La Normandie offre 620 kilomètres de rivages variés où les longues plages de sable ou de galets, les falaises escarpées et les dunes sauvages alternent, ponctuées des jolies stations balnéaires familiales. L’idéal pour venir en profiter est de venir séjourner dans notre camping en Normandie en bord de mer.

Des plages aux portes de Paris

La plage française la plus proche de Paris par la route est celle de Dieppe. Cette jolie plage de 1,6 kilomètre de long entourée par les falaises de la Côte d’Albâtre fit la renommée de la première station balnéaire de France, créée il y a deux siècles.

Vers le nord, le Havre est surtout connu comme un des plus grands ports de France mais c’est aussi une station balnéaire qui abrite une immense plage à 800 mètres du centre-ville. Un endroit idéal pour pratiquer une des diverses activités sportives proposées et admirer le spectacle d’un paquebot qui arrive du grand large salué par les trois coups de sirène de la Vigie du port.

Encore plus au nord, à 26 kilomètres du Havre, les falaises hautes de 90 mètres et la fameuse Aiguille Creuse ont fait la renommée d’Etretat, une jolie ville au charme indéniable où débutèrent les aventures d’Arsène Lupin.

En allant cette fois vers l’ouest, on trouve les légendaires planches de Deauville - foulées tant par les stars du grand écran que par les turfistes passionnés - et les 450 cabines de bains pompéiens à l'architecture Art Déco inspirées des thermes romains et construites en 1923. Ces planches et ces cabines ont autant fait pour la réputation de cette station balnéaire que ses hôtels de standing ou son casino.

À 7 km de Deauville, dans les rues Villerville et au Cabaret Normand, fut tourné en 1962 le film « Un singe en hiver » avec Jean-Paul Belmondo et Jean Gabin.

À Trouville, sur l’autre rive de La Touques, reliée par un petit bateau à marée haute ou à pied par la passerelle à marée basse, on retrouve l’ambiance et le charme de la Belle Époque. À ne pas manquer, la Halle aux poissons construite en 1935 et le port de pêche, le premier de la Baie de Seine pour le maquereau. 

Cabourg, à environ vingt kilomètres en continuant vers l’ouest, vous accueillera dans son Grand Hôtel que fréquenta Marcel Proust entre 1907 et 1914, situé en face la longue plage et donnant sur les magnifiques jardins fleuris du casino. Les amateurs de cinéma pourront y découvrir en juin le Festival du Film romantique.

En arrivant sur la presqu’île du Cotentin, les passionnés d’histoire s’attarderont sur les cinq plages du débarquement qui proposent 55 sites mémoriels et qui représentent la thématique touristique la plus importante de Normandie.

Au pays des plages interminables et des dunes

Les longues plages de sable et les dunes balayées par le vent alternent avec des promontoires rocheux du Cotentin jusqu’au Mont-Saint-Michel.

La pointe de la Hague, le Nez de Jobourg, le Cap de Carteret d’où vous pourrez admirer par beau temps les Ecréhou, Jersey et Guernesey que l’on peut rejoindre en voilier ou en bateau à moteur puis les dunes d’Hatainville, hautes de 80 mètres sur près de 1,5 kilomètre de littoral, offrent des paysages à couper le souffle et un patrimoine biologique et historique inestimable.

Plus au sud, Granville et sa région propose 42 kilomètres de côte et de nombreuses plages labellisées « Pavillon Bleu » où l’on peut pratiquer la pêche au bouquet à marée basse au cœur de la Baie du Mont-Saint-Michel.

En savoir plus :